Brussel My Belle (4)

LES PASSAGERS DE LA TERRE

 

Il est des lieux magiques, intacts et ouverts à tous, où ne s’expriment ni la méchanceté ni la barbarie. Des havres de paix où le promeneur est happé par la puissance du paysage. La nature, tranquillement, reconquiert le territoire des défunts avec leur assentiment.  Les plantes semblent accompagner avec respect et élégance la dilution des corps. Elles s’harmonisent de forme et de mouvement avec les disparus figurant par centaines sur des plaques photographiques émaillées. À parcourir ces lieux si vivants, on ne peut que penser aux Correspondances de Charles Baudelaire et à ses équivalences sensorielles. Cette ouverture vers une expérience mystique, qu’on le veuille ou non.

1/20

All rights reserved Catherine Minala © SOFAM Belgium 2012 à 2019 - Conditions d'utilisation de ce site